Couv_Within_LDB

Cette nuit est vraiment formidable. Je me souviens encore du jour où Lépinenous missionna, Raymond et moi, pour surveiller cette diablesse de Fulgence, fille du comte de Bury. un vaudeville de plus, digne du plus morne paragraphe d'un roman balzacien.... Et pourtant, ce soir, après avoir gravi l'escalier qui menait à la chambre de son amant, je me sens éreinté. J'avais trop veillé; mon âme était lasse. L'alcool m'a bouleversé : quelle idée m'a pris d'avaler cette liqueur bleue à la fête de Bury ? La réception suit maintenant son cours sans moi; j'entends d'ici les échos braillés sur la terrasse, à deux pas de là. Je prends une bouffée d'éther pour retrouver ma concentration, sans me douter qu'elle m'aiderait à pénétrer indemne dans le dernier cercle des enfers.

Quand la torture interroge, c'est la douleur qui répond. L'angoisse m'étreint quand j'inspecte la pièce. Nulle trace de Fulgence. A la place du lit, un enchevêtrement de plumes, de draps déchirés constellés de grandes traces écarlates. Les murs, le plafond même sont maculés de la même façon. Raymond gardait un calme de façade que seul un boucher aurait pu observer. Il est parfois difficile d'admettre la plus évidente des vérités. Pourtant, l'amant de Fulgence a été réduit en miettes par une force inconnue. Une chape de plomb s'abat sur nous; nous nous regardons longuement sans parler. Derrière Raymond la fenêtre entrouverte laisse filer la bise hivernale. Je sens confusément qu'il fallait nous en approcher et pourtant, mon corps refuse de bouger. Il suffisait d'un mot pour que nous partions faire notre rapport en laissant le troussier filer. Mais il faut se garder de demander un répit : le malheur n'en accorde jamais. Triomphant de mes doutes, je m'avance, cédant à la tentation avant qu'elle ne s'éloigne...

Rapport de Bertrand René Giquel, enquêteur de police (9 janvier 1900)

Comment fabriquer une histoire de Crimes ? Quels ingrédients mettre dans une histoire d’horreur ? Quels types d’horreur incorporer dans vos "campagnes" ? Quelles recettes appliquer, quels écueils éviter ? Voici pour vous tous nos secrets de fabrication accompagnant l’écran. L’illustration mettra d’emblée les joueurs dans l’ambiance suffocante d’une soirée parisienne qui a mal tourné...

Ce livret met l’horreur au cœur de vos aventures et peut être utilisé pour tout jeu d’horreur : L’Appel de Cthulhu, Chill, Kult, Little Fears, Le Monde des Ténèbres et bien sûr, Within

Contenu

  • 7 grands types d’ambiance horrifiques
  • Des règles additionnelles pour Crimes affin d’en retranscrire les codes
  • Des techniques pour panacher ces ambiances
  • Des canevas pour démarrer vos scénarios
  • Neuf familles d’êtres déchus pour terroriser vos joueurs
  • Des conseils pratiques pour instaurer des ambiances inoubliables dans vos parties

Ecran_Crimes

La fabrique de l'horreur est accompagné de l'écran de Crimes, constitué de trois volets.

Contenu

  • Un résumé des règles de simulation
  • La liste des états psychologiques et déchéances utiles en cours de partie
  • Des tableaux et renvois rapides sur la vie quotidienne à la Belle Époque

Caractéristiques

  • Prix : 21€
  • ISBN : 978-2-9527466-1-8
  • Écran couleur 3 volets, format à l’italienne (90x22cm)
  • Livret de 64 pages en noir et blanc
  • 1ère impression à 750 exemplaires.
  • Epuisé chez le distributeur

Crédits

Idée originale et Direction éditoriale :
  • Yann Lefebvre
  • Christophe Chaudier
Textes :
  • Yann Lefebvre
Maquette et graphismes :
  • Christophe Chaudier
Illustration de couverture :
  • Frédérick Rambaud
Illustrations :
  • Frédérick Rambaud