Les Écuries d’Augias sont une association loi 1901 aux multiples activités : un studio de développement de jeux, une maison d'édition et un prestataire de services. Nous comptons de nombreux collaborateurs, répartis sur la France entière, dont six administrateurs bénévoles. Nous n'avons pas de salariés. L'association existe depuis 2004, et vise à se transformer en SCOP lorsque ce sera possible.

L’histoire

Les Écuries d'Augias... Un nom qui vous est peut-être familier, vous qui naviguez sur nos côtes, ou qui vous en approchez. Mais vous n'avez jamais eu d'explications quant au choix de ce vocable sibyllin. Il est temps de ressasser les anciennes légendes pour mieux comprendre pourquoi le choix s'est porté sur ce dernier.

2005. Crimes va paraître chez Caravelle. C'est une ère à la fois faste et mortifère pour le JDR francophone. Des éditeurs antédiluviens disparaissent ou recentrent leur activité sur les périphéries du JDR (à moins que le JDR ne soit lui-même la périphérie de leurs activités ?), de nouveaux studios pointent le nez en émergeant d'un monde de création amateur foisonnant. C’est notre cas.

Caravelle ne s'occupant que de la partie distribution et édition légale de l'œuvre, la partie création nous est dévolue : il faut donc trouver un nom pour cet énième studio de création. Les idées fusent mais se dissolvent, les références entrent... et sortent aussitôt. Les noms grecs s'invitent à la table et les plaisanteries sur les travaux d'Hercule apparaissent. Et tout d'un coup, le choix devient limpide. Les Écuries d'Augias.

Et pourtant, à cette époque, nul besoin de détourner le cours des fleuves qui arrivent seuls, impétueux, pour emporter nombre d'éditeurs solides et anciens, ainsi que d’autres encore dans l'enfance qui n'eurent ni la chance ni les épaules pour survivre à l'épreuve du temps. Caravelle étant l’un de ceux-là. Mais nous avons eu la chance de tirer notre épingle du jeu et de parvenir à sortir Crimes sain et sauf de la noyade.Le Déluge est une chance pour les survivants. Ils peuvent construire les fondements d'un monde nouveau. Il était donc temps pour les juments, accompagnées depuis par de jeunes et ambitieux poulains, de dépoussiérer les enclos du jeu de rôle, de s'organiser, de faire table rase d'une certaine époque, et de concevoir l'élevage des petits jeux de rôle autrement. C’est ainsi un peu le raccourci pour définir notre philosophie. Passer toutes les fois possibles par un esprit "indépendant". Privilégier les thématiques fortes, les systèmes de jeu novateurs, les projets couillus qui sont nos étalons et qui pourraient être les moutons noirs d'ailleurs.

2011. La gamme de Crimes en est à son neuvième volume et est à ce jour la plus vieille gamme de JDR français encore en activité. D'autres jeux sortent peu à peu de nos enclos.

Nous nous efforçons alors de répondre à la question qui anime notre collectif : "le jeu de rôle t'a beaucoup apporté, qu'est-ce que tu peux lui apporter en retour?"

Et ce sont des multiples rivières que nous détournons vers nous que surgissent des Écuries flambant neuves, qui résonnent plus que jamais du bruit des hennissements sauvages de nos pur-sang et de la vindicte de leurs palefreniers.